Banniere DC
Prenez-y un plaisir fou

Les cordes à danser: « Les danses que l’on écoute »

[ Musique ]

École de musique À la portée des sons

« Les danses que l'on écoute »

Une se´lection de pie`ces folkloriques interpre´te´es sur les dix cordes de la guitare et du violon vous emme`ne a` danser sur les rythmes de tous les coins du monde - l'Espagne, l'Argentine, l'Italie et la myste´rieuse Transylvanie. Natalia Kononova au violon et Hughes Gagnon a` la guitare, deux musiciens qui se distinguent par leur grande complicite´, l'originalite´ de leur re´pertoire et le style de leur interpre´tation.

Natalia Kononova
Natalia Kononova est une violoniste virtuose montréalaise remarquable, qui a remporté de nombreuses compétitions tout au long de sa carrière. La soliste, chambriste et Violon Solo d'orchestres a joué avec plusieurs ensembles des plus renommés de son pays natal et du Canada et a travaillé avec des musiciens tels que Sir Georg Solti, Sir Yehudi, Menuhin, Gidon Kremer, Yuri Temirkanov, Michel Plasson et, plus près de nous, avec Angèle Dubeau, Jacques Lacombe et Yuli Turovski. Elle a également donné des récitals à travers le monde.

Née à St-Petersbourg, en Russie, elle s'installe au Canada en l'an 2000. Depuis, elle occupe le poste de Violon Solo de l'Orchestre Symphonique de Drummondville, le Violon Solo invité de plusieurs orchestres et elle est la fondatrice de l'ensemble La Corde Vivante. Mme Kononova a enrégistré sur CDs avec le Trio Rachmaninoff de Montréal en 2003, avec Angèle Dubeau (La Pièta) en 2008 et avec La Dolce Vita en 2013. En 2009 elle a réalisé la création du Concerto No.2 pour violon de la compositrice québécoise Anne Lauber avec l'OSTR et présenté ce Concerto en Russie en 2012.

Pédagogue reconnue, Mme Kononova est invitée comme membre du jury dans des concours prestigieux comme le Concours de Musique du Canada et le Festival-Concours de Sherbrooke et elle enseigne le violon et la musique de chambre au Cégep de Drummondville.

Natalia Kononova est une violoniste exceptionnelle et une des plus brillantes prodiges du violon nous venant de Russie ; un pays avec une longue tradition d'excellence dans le domaine des instrumentistes à cordes.

Hughes Gagnon
A commencé l'étude de la guitare à l'École Supérieure de Musique de Nicolet. Il obtint par la suite un baccalauréat en interprétation sous la supervision du maître Alvaro Pierri à l'Université du Québec à Montréal et également une maîtrise en interprétation de l'Université de Montréal où il a étudié avec Peter McCutcheon.
Entre temps, il compléta un certificat en pédagogie musicale à l'Université du Québec à Trois-Rivières. On a pu entendre Hughes Gagnon à la radio de Radio-Canada et dans différentes salles de concert au Québec, que ce soit en solo ou en musique de chambre. Préférant de loin ce dernier style de musique, il donne des concerts le plus souvent en duo avec le guitariste Blaise Laflamme (Duo Gagnon-Laflamme) et également avec la violoniste Natalia Kononova.
Il a été également directeur artistique du concours provincial Guitare-Drummond de1999 à 2006 et est invité comme membre de jury à la classe de guitare de l'Université du Québec à Montréal et dans différents concours de musique.

Hughes Gagnon enseigne la guitare et la musique de chambre au Cégep de Drummondville et est coordonnateur du département de musique où il a mis sur pied un tout nouveau profil préuniversitaire destiné aux jeunes virtuoses.
Hughes Gagnon enseigne la guitare et la musique de chambre au Cégep de Drummondville depuis 1995 et est coordonnateur du département de musique où il a mis sur pied un tout nouveau profil préuniversitaire destiné aux jeunes virtuoses.