SLAV : UNE ODYSSÉE THÉÂTRALE À TRAVERS LES CHANTS D’ESCLAVES

SLAV : UNE ODYSSÉE THÉÂTRALE  À TRAVERS LES CHANTS D’ESCLAVES

Jeudi 12 avril 2018

Un regroupement de cinq salles majeures au Québec s’est formé afin d’agir comme coproducteur avec Ex Machina pour présenter à l’hiver 2019 le spectacle SLAV conçu par Robert Lepage et la chanteuse et musicienne Betty Bonifassi, dans une interprétation de cette dernière, accompagnée de six choristes. La première mondiale sera présentée en grande primeur au Festival international de Jazz de Montréal le 27 juin prochain. 

« En tant que diffuseurs pluridisciplinaires, notre préoccupation centrale est d’assurer la circulation et l’accessibilité à des œuvres fortes et singulières. Nous nous réjouissons de permettre à nos publics d’avoir accès à ce nouveau spectacle mis en scène par Robert Lepage, un des plus importants créateurs d’ici. Nous sommes particulièrement fiers d’être partenaires en coproduction avec 

Ex Machina dans la concrétisation de cette tournée québécoise de SLAV », d’exprimer le consortium composé du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, du Théâtre Gilles-Vigneault de St-Jérôme, de Diffusion Saguenay, des Productions d’Albert de Québec et de la Maison des arts Desjardins Drummondville.

SLAV : UNE ODYSSÉE THÉÂTRALE À TRAVERS LES CHANTS D’ESCLAVES 

SLAV est une incursion dans l’univers des chants d’esclaves. Betty Bonifassi et six choristes livrent une interprétation remarquable des chants, complaintes et berceuses qui unissaient ces êtres humains dépossédés de tout.

SLAV tisse des liens de manière universelle entre différentes pages d’histoire connues et moins connues – ou volontairement oubliées – qui ont mené l’humanité à asservir des peuples. Abondamment illustré, le spectacle nous transporte des origines antiques de l’esclavage à la traite négrière, de la ségrégation des noirs américains à leur émancipation, puis à l’incarcération massive et l’esclavagisme moderne. Des réalités pour lesquelles notre société porte encore aujourd’hui l’odieux et les cicatrices.

En somme, un spectacle musico-théâtral hautement visuel, un hommage à la musique comme outil de résilience et d’émancipation.

Conception et mise en scène : Robert Lepage

Conception et direction musicale : Betty Bonifassi

Conception et direction de création : Steve Blanchet

Interprétation : Betty Bonifassi et 6 choristes

Production : Ex Machina

ROBERT LEPAGE : UNE IMPRESSIONNANTE FEUILLE DE ROUTE 

Robert Lepage est reconnu tant au Québec qu’à l’international pour ses nombreuses réalisations à la fois au théâtre comme au grand écran. Sa renommée lui permet d’appliquer sa démarche artistique à plusieurs autres disciplines comme les expositions, les arts du cirque, l’opéra, les projections et même les spectacles rock. C’est dans le cadre des festivités entourant le 400e anniversaire de la ville de Québec en 2008 que  Robert Lepage et Ex Machina ont créé la plus grande projection architecturale jamais réalisée : Le Moulin à images. 

L’œuvre de Robert Lepage couronnée de nombreux prix 

• 1999 : Médaille des officiers de l’Ordre national du Québec 

• 2003 : Prix Denise-Pelletier, la plus haute distinction accordée par le Gouvernement du Québec dans le domaine des arts de la scène 

• 2009 : Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène pour sa contribution exceptionnelle à la scène culturelle canadienne tout au long de sa carrière 

• 2015 : Compagnon des arts et des lettres du Québec, décernée par le CALQ, pour souligner sa contribution, son engagement et son dévouement dans le développement, la promotion et le rayonnement de la culture québécoise

À PROPOS D’EX MACHINA 

Ex Machina est une compagnie artistique multidisciplinaire. Ses créateurs croient qu’il faut mêler les arts de la scène, comme la danse, le chant et la musique avec des arts d’enregistrement, comme le cinéma, la vidéo et le multimédia. Qu’il faut provoquer des rencontres entre les scientifiques et les auteurs dramatiques, entre peintres et architectes, entre artistes étrangers et québécois. 

De nouvelles formes artistiques surgissent de ces croisements. C’est le pari que fait Ex Machina : devenir le laboratoire – l’incubateur – d’un théâtre qui puisse toucher les spectateurs du nouveau Millénaire.

MISE EN VENTE ET COÛT DES BILLETS 

Les billets seront mis en vente le samedi 21 avril à 11h30 aux membres Privilège et le jeudi 3 mai à 11h30 pour le grand public. Le prix régulier du billet se détaille à 67$. Les réductions aux membres Privilège sont accordées pour les tranches de 10% et 15% seulement. Les gens qui se procureront un abonnement théâtre ou un abonnement théâtre de création de la saison 2018-2019 bénéficieront d’une réduction de 20% sur le prix régulier du billet pour le spectacle SLAV.