Prenez-y un plaisir fou

LES IMPATIENTS

PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PMA 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • LES IMPATIENTS
  • LES IMPATIENTS
  • LES IMPATIENTS
  • LES IMPATIENTS
  • LES IMPATIENTS
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017
  • PARLE-MOI D’AMOUR 2017

 

Les Impatients sont de retour avec la 4e édition de leur exposition-encan Parle-moi d'amour Drummondville. L'événement a pour objectif de financer l'atelier des Impatients de la région, soutenu par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

Dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire de l'organisme, plus de 80 œuvres d'artistes, d'impatients et de collectionneurs seront mises en vente par le biais d'un encan silencieux.  C'est une occasion unique de se procurer les œuvres d'artistes tels Kay Aubanel, Michel Beaucage, Sylvie Chapdelaine, Jean-Louis Courteau, Clémence DesRochers, Claude Houle, Denis Juneau, Jean Lauzon, Denis Nadeau, Normand Rajotte, Robert Roy, Martine Savard, Robert Savoie, Marc Séguin et Kim Thùy.  Lors de la soirée de clôture du 21 février, une dizaine d'œuvres choisies seront mises à l'encan crié animé par Brian Illick. 

Présents à Drummondville depuis 2011, Les Impatients offre gratuitement aux personnes atteintes de problèmes de santé mentale, des ateliers qui encouragent la pratique artistique comme moyen de socialisation, brisent l'isolement et permettent une amélioration de la qualité de vie de plusieurs personnes.

Vernissage 26 janvier dès 17 h
Soirée de clôture et encan crié animé par Brian Illick 21 février dès 17 h 30

 


Ici le catalogue des oeuvres: http://issuu.com/lesimpatients/docs/catalogue_pdf_drummond?e=27812807/43310716


 

 

 

DATE

26 janvier au 22 février 2017