Impermanence

Nelly-Ève Rajotte, Alexis Bellavance, François Quévillon de Perte de signal
  • PERTE DE SIGNAL
  • PERTE DE SIGNAL
  • PERTE DE SIGNAL

Jusqu'au 21 octobre prochain, la Galerie d'art Desjardins accueille sa première exposition en arts médiatiques et numériques. Sous le commisariat de Charlotte Panaccio-Letendre, Impermanence traite du paysage à travers les œuvres des artistes Nelly-Ève Rajotte (originaire de Dummondville), de François Quévillon et d'Alexis Bellavance.

Produite par Perte de Signal, Impermanence traite de l'environnement, des manières d'appréhender le paysage, de notre rapport au monde. À travers des œuvres photographiques et vidéographiques installatives, le paysage devient une entité mouvante, éphémère ou impermanente.

de gauche à droite:

Nelly-Ève Rajotte, Ei, 2010, dimensions variables, installation médiatique
Alexis Bellavance, Champ - Ouvrages, 2008 , 94 X 64 cm, image numérique
François Quévillon, Ciels variables, 2010-2011, dimensions variables, installation médiatique

http://vimeo.com/36929986

communiqué Perte de signal [107 Ko]

Cahier Impermanence [2,27 Mo]

 

 

DATE

4 septembre au 21 octobre 2012