Carte Cadeau
Prenez-y un plaisir fou

Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu

Essarts en mouvement / 5 ème édition
  • Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu
  • Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu
  • Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu
  • Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu
  • Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu
  • Terrasse Soprema: Patrick Beaulieu

Le parc de sculptures ESSARTS offre une vitrine réservée à chaque année à un artiste québécois et organise l’exposition simultanée de ses œuvres en quatre lieux de diffusion du Centre-du-Québec. Le parc de sculptures ESSARTS offre, à chaque année,  une vitrine spécialement réservée à un artiste québécois et organise simultanément l’exposition d’une œuvre en trois autres lieux de diffusion au Centre-du-Québec.
Dans le parc de sculpture d’ESSARTS à St-Pie-de-Guire, un site particulier a donc été spécialement aménagé pour accueillir une œuvre de l’artiste québécois Patrick Beaulieu. Celui-ci présentera également trois autres œuvres dans trois lieux muséologiques de notre territoire soit au Musée des religions du monde de Nicolet, au  Musée des Abénakis d’Odanak et à la Maison des arts Desjardins Drummondville sur la Terrasse Soprema.
Depuis une douzaine d’années, le travail de Patrick Beaulieu s’est forgé au cœur de projets transdisciplinaires alliant installations, vidéos, sculptures, photographies, interventions in-situ/in-socius et art public. Témoignant de son intérêt pour les phénomènes insaisissables qui nous entourent (migratoires, météorologiques, spirituels…), il a créé pour le public centricois quatre œuvres qui se déploient  dans l’espace en un mouvement subtil ou spectaculaire !!! Étonnantes, celles-ci  témoigneront de la démarche artistique particulière de Patrick Beaulieu de façon éclatante ! Les œuvres seront exposées à l’extérieur pour la durée estivale soit du début juillet jusqu’à la mi-octobre.
D’autre part, fort d’une première expérience très appréciée en diffusion photographique en 2017, ESSARTS a invité le renommé photographe Normand Rajotte à concevoir et présenter une installation photographique dans le cadre naturel de son boisé. Originaire de Drummondville, celui-ci  s’intéresse depuis toujours à la faune et la flore du Québec mais d’une façon toute particulière. De manière assidue, il arpente les espaces « sauvages », saison après saison, année après année, attentif aux signes de changement, allant de l’avancée de la végétation aux traces laissées par l’activité animale et parfois humaine. Sans recherche ou documentation préalable, Normand Rajotte observe les choses de façon serrée. Les mêmes lieux constamment revisités, son défi est de renouveler son regard de façon à demeurer attentif à ce qu’il croise. L’œuvre spécialement conçue pour ESSARTS s’intègre parfaitement au lieu d’exposition et suscitera sans doute beaucoup d’intérêt de la part des visiteurs du parc.
ESSARTS souligne également l’installation d’une œuvre d’Édith Croft, réalisée à l’automne 2017 dans le cadre de la Rencontre ESSARTS 2017, ainsi que l’installation dans le parc de deux sculptures de l’artiste montréalais Guy Nadeau. Enfin,  une entente entre la ville de Drummondville et Mouvement ESSARTS permet à celui-ci d’exposer en permanence dans son parc la sculpture « Femme » de l’artiste islandaise Soley Eríksdóttir, œuvre réalisée en 1993 lors de l’événement « Sculpture en direct » à Drummondville.
Le public est invité à visiter le Parc de sculptures ESSARTS en tout temps.  Le Parc présente plus de 50 œuvres grand format créées par 39 artistes provenant de 16 pays différents et installées le long de 2 km de sentiers pédestres confortablement aménagés.  La visite est gratuite pour tous !

DATE

14 juillet au 14 octobre 2018