Prenez-y un plaisir fou

eXcentrer

Collaboration avec Arprim, Skol, CIRCA et Galerie B-312
  • excentrer
  • eXcentrer photo performance

eXcentrer : un lancement, quatre expositions collectives et seize artistes

La Galerie d’art Desjardins (GAD) est heureuse de dévoiler la programmation
d’eXcentrer, une série de quatre expositions qui seront présentées de septembre
2019 à mai 2020 en collaboration avec les centres d’artistes Aprim, centre d'essai
en art imprimé, Centre des arts actuels Skol, CIRCA art actuel
et la Galerie B-312.
Les directrices Emmanuelle Choquette, Stéphanie Chabot, Émilie Granjon et Marthe
Carrier cosignent l’ensemble du commissariat d’eXcentrer, dont les thématiques
seront articulées par le travail de seize artistes. Née d’une volonté de favoriser la
circulation d’oeuvres sur le territoire du Centre-du-Québec, cette programmation
soulèvera certains enjeux reliés aux thèmes du trompe-l’oeil, de la mémoire, de la
théâtralité et des espaces identitaires à travers une diversité de médiums.


LANCEMENT
La rentrée culturelle sera l’occasion de donner le coup d’envoi à cette stimulante
collaboration : la GAD convie chaleureusement le public au lancement d’eXcentrer,
qui aura lieu le vendredi 13 septembre 2019, de 19h à 22h, en présence des artistes et
des commissaires. Ce sera l’occasion d’assister à une performance sonore de l’artiste
Julie Cloutier Delorme, qui sera également la DJ de l’événement.

Un autobus fera gratuitement l’aller-retour entre Montréal et Drummondville le soir
de l’événement. Le départ se fera à 17h30 de la gare d’autobus située au 1717 rue
Berri, près de la station de métro Berri-UQAM (premier arrivé, premier servi). Le retour
à Montréal est prévu vers 23h.


LES ARTISTES DE LA PROGRAMMATION
Charles-Antoine Blais Métivier, Mathieu Cardin, Laurent Craste,
Cynthia Dinan-Mitchell, Brendan Flanagan, Jeanette Johns, Gwenessa Lam,
Céline B. La Terreur, Jean-Michel Leclerc, Randa Maddah,
David Martineau Lachance, Élise Provencher, Kristi Ropeleski, Émilie Serri,
Guillermo Trejo, Kim Waldron.


À PROPOS DES CENTRES D’ARTISTES
Créé par des artistes à la fin des années 1960, entre autres pour s’offrir des espaces
propices à la création et à la diffusion, le mouvement des centres d’artistes s’est développé
parallèlement aux galeries d’art et aux institutions muséales. Organismes
sans but lucratif, les centres sont dirigés par un conseil d’administration comptant
une majorité d’artistes. Ce réseau, qu’on retrouve partout au Canada, est particulièrement
développé au Québec et suscite un intérêt marqué sur la scène internationale.

 

Arprim, centre d’essai en art imprimé, a pour mission de diffuser les pratiques
actuelles liées aux arts imprimés. Issu du Conseil de la gravure (1978) et du Conseil
québécois de l‘estampe (1983), Arprim se dote en 2011 d’une structure de centre
d’artistes. Il aborde l’imprimé comme un média ouvert, mobile, social et accessible.
Il se définit comme un espace d’essai et d’expérience propice au développement
d’une vision pluraliste de l’art imprimé.

Actif depuis 1984, le Centre des arts actuels Skol soutient les pratiques émergentes
et l’expérimentation en arts visuels. Le centre valorise la prise de risques et
soutient les projets inédits. Il appuie un art engagé politiquement et socialement.
Outre son volet diffusion, Skol a mis sur pied les Journées Paroles et Manoeuvres,
des moments d’échanges croisés sur la pratique comprenant des conférences, des
vidéos, des performances et de la musique.

Établi depuis 1988, CIRCA art actuel est un centre d’artistes qui soutient l’expérimentation
et l’innovation. Il se consacre à diffuser les oeuvres d’artistes en art actuel,
toutes générations confondues, qui placent l’objet sculptural au coeur de leur démarche,
allant de pratique traditionnelle de la sculpture aux formes sculpturales et
installatives hybrides, naissant du contact avec d’autres médiums comme la vidéo,
l’imprimé, la photographie, le numérique ou encore la peinture.

Fondée en 1983, la Galerie B-312 était à l’origine une boutique d’encadrement sise
sur le Plateau. Elle devient en 1991 un centre d’artistes et s’installe au Belgo. Depuis,
la Galerie se destine à la reconnaissance de l’art actuel. Elle soutient les artistes à
différentes étapes de leur carrière et encourage la diversité des pratiques. Elle initie
des projets à l’international et défend l’amélioration des conditions de travail des
artistes et des travailleurs culturels.
DATE

13 septembre 2019 au 10 mai 2020